Les Certificats Verts

L’apparition des certificats verts a lieu courant 2001 : leur objectif est d’inciter les particuliers à produire de l’électricité en utilisant les énergies renouvelables.  Le compteur vert est un dispositif qui permet de diminuer considérablement l’émission de CO2.

Dépannage photovoltaique compteur certificats verts
Dépannage photovoltaique compteur certificats verts

La Belgique, soucieuse de l’environnement, a adopté ce mécanisme afin d’augmenter la production d’électricité verte dans son pays.

En Belgique, les fournisseurs d’énergies déclarent la quantité d’électricité qui a été produite avec les sources d’énergies renouvelables. Afin de contrôler ce système fleurissant, il existe des commissions de régularisation pour l’électricité et le gaz comme BRUGEL à Bruxelles ou encore la CWaPE en région Wallonne.

Les fournisseurs d’énergie doivent chaque trimestre transmettre aux commissions de régularisation un quota de compteurs verts mais qui doit être proportionnel à la quantité d’électricité produite.

Chaque région de Belgique a fixé son propre quota de certificats verts.

En Wallonie, cela représentait 27,7% en 2015 et ont pour objectif d’atteindre 37,9 % en 2020.

En revanche si les quotas de certificats verts ne sont pas respectés, les fournisseurs d’énergies doivent payer une amende d’environ 100€ par certificats verts manquants à l’appel.

Les certificats verts en région Wallonne sont soumis au plan Solwatt, créé en 2007 par le gouvernement de Wallonie afin d’inciter les particuliers à opter pour le choix d’une installation photovoltaïque, mais ce plan a été arrêté en 2013 dernier.

Ce qui veut dire que la Commission wallonne pour l’Énergie ne délivre plus dorénavant de certificats verts en Wallonie hormis pour les installations Solwatt qui existent déjà.

Concernant la région de Bruxelles, là, il faut faire vérifier votre installation auprès d’un organisme de contrôle agréé pour que la commission BRUGEL puisse vous délivrer des certificats verts.

Sachez que pour que vos certificats verts aient une valeur financière, il faut qu’ils soient vendus et sont valables 10 ans.

En conclusion, c’est un dispositif intéressant mais qui permet surtout d’encourager et d’inciter à la diminution des émissions de CO2 pour les bienfaits de l’environnement. En savoir + à propos des certificats verts …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *